Saint Gérard de Brogne-Fondateur de l’Abbaye de Brogne

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il commença d’abord par la carrière des armes, mais quand son père mourut, il décida de se faire bénédictin, s’initia à la vie monastique à Saint Denis près de Paris et fonda une abbaye sur son domaine familial. Pendant vingt ans, à la demande du comte de Flandre, il réforma de nombreuses abbayes qui étaient sous la juridiction du duc de Lotharingie ou Lorraine. On ne sait s’il y parvint, mais du moins s’endormit-il en paix en l’abbaye de Brogne dans la province de Namur à quelques kms au nord-est de Maredsous. C’est au XVIIe siècle que la localité de Brogne prend le nom de Saint-Gérard: ce moine doux et conciliant avait été canonisé en 1131, lors du concile de Reims.
Illustration: Statue moderne de Saint Gérard de Brogne, fondateur de l’abbaye de Saint-Gérard (se trouvant sur la place de Saint-Gérard, Belgique)
Voir aussi le site de l’Abbaye saint Gérard de Brogne.
Au pays de Namur, en 959, saint Gérard, premier abbé du monastère de Brogne, qu’il avait construit. Il travailla à restaurer la discipline monastique en Flandre et en Lotharingie, et ramena plusieurs monastères à l’observance primitive de la Règle.

Share.

About Author

Leave A Reply